En suivant mon équipe, vous y découvrirez
la mer, l'aventure et l'aspect humain...

Attaquer de front les multiples travaux

Archives > Nouvelles 2012 > Attaquer de front les multiples travaux

Le temps froid de l’hiver fait doucement place au printemps, je ne m’en plaindrai pas, car ça nous permet d’effectuer les corvées qui doivent précéder la mise à l’eau. Étant l’équipier responsable de l’entretien général du bateau j’ai attaqué de front les multiples travaux qui doivent être accomplis avant le jour J . La première fin de semaine de mars, Georges et moi avons décidé d’entreprendre le ménage du conteneur et avons fait un classement judicieux des voiles empilées dans celui-ci; ce fut un travail laborieux, car il y a une quarantaine de voiles lourdes et pas toujours faciles à manipuler. Il y a aussi plusieurs aménagements intérieurs que nous devons réaliser dans le but d’améliorer la fonctionnalité à bord. La fin de semaine dernière la température était propice pour commencer les travaux de sablage sur la carène du voilier; autrement dit sur la partie immergée de la coque. Il fallait d’abord gratter la peinture vieillie et ensuite sabler le ventre bleu du bateau afin de pouvoir appliquer  une nouvelle peinture antisalissure offshore.

C’est agréable quand corvée rime avec s’amuser.

Georges semble de bonne humeur du fait que maintenant il peut compter sur une grosse équipe jeune et dynamique pour l’aider à accomplir les diverses tâches nécessaires garantissant une préparation  du voilier dans le but de traverser l’océan. Pour ma part je profite de chaque journée passée avec le skipper pour apprendre et écouter ses mille et un récits toujours plus invraisemblables les uns que les autres. J’espère bien que la température sera clémente dans les semaines à venir, car je souhaite vraiment que l’Océan Phénix brille de tous ses éclats le 4 mai, jour de la mise à l’eau.

Philippe Morrissette

philippe-1