En suivant mon équipe, vous y découvrirez
la mer, l'aventure et l'aspect humain...

Le casse-tête de l'avitaillement!

Archives > Nouvelles 2012 > Le casse-tête de l'avitaillement!

Comment nourrir 12 bouches durant 12 à 20 jours tout en minimisant les déchets et les efforts à faire en mer? Voilà qui n’est pas une mince affaire! Mes premiers calculs m’ont vite fait prendre conscience que je venais de m’embarquer dans toute une galère! Imaginez : 12 personnes x 3 repas par jour x 20 jours = 720 repas, ajoutez à cela, les collations qui sont presqu’aussi importantes que les repas : 12 personnes x 2 collations par jour x 20 jours = 480 collations. J’étais épuisée rien que d’y penser, mais je savais que plusieurs solutions viendraient d’elles-mêmes si je me laissais le temps de cogiter à tout cela. Et à force de planifier, de planifier et de planifier… de poser des questions à plusieurs personnes sur les façons d’équilibrer les repas, de déterminer les meilleures méthodes de conservation et de faire plaisir à ma gang, j’entrevoyais déjà cette tâche avec beaucoup plus d’enthousiasme et de plaisir. Il faut dire également que j'ai la chance d’avoir des coéquipiers dont les goûts ne sont pas trop capricieux mais avec des appétits plutôt insatiables, voire même gourmands!

Des trucs…
Pour la conservation des plats mijotés, j'ai hésité entre deux techniques : le cannage et la stérilisation de pots MASON. Les précieux conseils de certaines personnes m'ont amenée à choisir la stérilisation. Il faut dire que les risques de botulisme étaient plus élevés avec la méthode de cannage. Cette question étant réglée, j'ai pu commencer à réfléchir au menu des dîners et des soupers. À mon plus grand plaisir, plusieurs de mes proches ont décidé de contribuer à cette grosse opération de bouffe! Mon ami Pat fera de la sauce à spaghetti et fera stériliser les pots par Mimi. Ma mère et ses copines s'affaireront à préparer des soupes et du poulet. Mes amies des Îles-de-la-Madeleine et ma collègue Rachel mettront aussi la main à la pâte! En ce moment, je construis mon menu à partir de leur générosité et je complèterai avec mes recettes personnelles y incluant ma très appréciée bouillabaise, demande spéciale de ma gang!

Je poursuis également ma réflexion pour les collations, je calcule, combien nous faudra-t-il de barres tendres, de compotes de pommes, de salades de fruits, de mélanges de noix et de viandes séchées? Les circulaires deviendront, dans les prochaines semaines, ma principale source de lecture, à la recherche d’aubaines et de bas prix!

Voilà où j'en suis rendue à la mi-mars. Il me reste encore environ 130 jours pour y arriver!

Sonia Cormier

sonia-cuisine