En suivant mon équipe, vous y découvrirez
la mer, l'aventure et l'aspect humain...

Le casse-tête de l'avitaillement...suite

Archives > Nouvelles 2012 > Le casse-tête de l'avitaillement...suite
17 juillet 2012

Le casse-tête de l'avitaillement... suite

Mardi le 17 juillet, il reste 5 dodos avant le grand départ. J’ai le cerveau en ébullition. Pour ceux et celles qui me connaissent, il est évident qu’ils comprendront que mon hamster fonctionne très vite si je suis à vous écrire à 5h20 du matin. Ai-je pensé à tout, tout, tout ? Commençons par le plus facile, les 110 pots MASON sont prêts à être rangés dans le compartiment construit à cette fin par Manon, ma coéquipière. Au menu : poulet aux olives et citron, agneau aux pruneaux, veau au curry de Sylvie, ratatouille de Laure… Ensuite, il faut maintenant prévoir notamment les accompagnements, les collations, les déjeuners et les gâteries. Une première tournée au supermarché permet de remplir les compartiments de nourriture non périssable. À la fin de la semaine, une deuxième tournée servira à remplir les frigos (quatre glacières alimentées par la glace que nous produisons dans notre congélateur!). Naturellement, à la toute dernière minute, nous achèterons les fruits et légumes pour les premiers jours de la transat.

Une discussion revient fréquemment à savoir combien d’eau embarquons-nous à bord? Pierre et Isabelle ont trouvé un fournisseur qui viendra nous livrer directement au voilier, les 33 caisses de deux bidons de 8 litres. Philippe nous aidera à trouver l’espace pour entasser les 528 litres, un autre casse-tête!

Pour éviter d’avoir notamment 12 tubes de dentifrice, 12 tubes de crème solaire et 10 crèmes à raser, je m’arrêterai donc à la pharmacie pour faire des emplettes pour la gang. J’achèterai aussi des lingettes humides en quantité industrielle car ce sont elles qui nous serviront de douche! Vous avez compris, il n’y a pas de douche à bord!

Plusieurs personnes ont participé à la préparation de la bouffe. Je souhaite les remercier d’avoir embarqué dans ma galère. Ma mère et ses copines (Marthe, Jocelyne, Lise et Hélène), mes collègues de travail (Rachel, Laure et Sylvie) et mes amis (Sébastien, Patrick, Anne-Marie, Isabelle, Carole, Nathalie et Huguette).

Sonia Cormier.

sonia-cormier-et-marc-drouin
Sonia Cormier et Marc Drouin