En suivant mon équipe, vous y découvrirez
la mer, l'aventure et l'aspect humain...

Comment choisir l'équipage du "Océan Phénix" ?

Archives > Nouvelles 2012 > Comment choisir l'équipage du "Océan Phénix" ?
21 juillet 2012

Comment choisir l'équipage du "Océan Phénix" ? 

Pour participer à une course océanique telle que la Québec Saint-Malo, il est important d’avoir un voilier taillé pour la performance; le "Océan Phénix" en est un. Cependant, ça prend aussi un équipage capable de manœuvrer un coursier de cette taille, de le faire naviguer vite et bien, et ce dans toutes les conditions possibles.

Cette année, Voile Internationale Québec annonce que 26 voiliers prendront le départ le dimanche matin 22 juillet. La flotte regroupera trois multicoques, une vingtaine de monocoques Classe 40, un Open50 et notre VOR60 "Océan Phénix". Tous les skippers aspirent à une traversée rapide, à une victoire et pour la plupart, ils se lanceront à l’assaut de l’Atlantique avec des équipages de quatre personnes, tandis que sur un voilier de 65’ tel que le nôtre, l’équipage est composé de neuf hommes et deux femmes. Depuis que j’ai fait l’acquisition de ce super voilier, les aspirants voulant faire partie de l’Équipe de Voile Georges Leblanc se sont présentés en grand nombre en rêvant de faire une telle course, de naviguer sur un coursier de grande taille. Souvent, ils nous sont présentés comme étant des marins dans l’âme, en nous répétant que ces gens sont nés marins. Qui peut prétendre être un marin hors-pair tant et aussi longtemps qu’il n’a pas été éprouvé par l’océan? Je leur dis sourire en coin, "Quiconque va en mer pour son plaisir irait en enfer pour passer le temps ". Cependant, ceux qui aspirent intégrer mon équipe de course doivent de plus être habiles, compétents, audacieux, endurants, prêts à se surpasser physiquement et mentalement pour vaincre. S’ils veulent satisfaire à mes exigences, ils se doivent d’être des marins combatifs, du départ jusqu’au moment où on traversera la ligne d’arrivée, en face du grand môle, à l’entrée du port de Saint-Malo en France. L'autre question qui effleure l'esprit de plusieurs et que la plupart n'oseront pas poser est celle-ci: "Est-ce que les femmes peuvent combler un poste au sein de mon équipe et devenir de bons marins? " Sûrement, leur dis-je ’’. Pour ma part, en tant que skipper d’un coursier océanique, j’apprécie énormément leur présence, leur détermination et ce qu’elles apportent en respect au sein de l’équipe. Je me porte témoin, les équipiers affichent une attitude positive et aucunement sexiste vis-à-vis leur féminité et leurs compétences car nos filles savent s’adapter et acceptent de bon gré les contraintes du bord et de la mer.

Vient-on au monde marin ?

Peu importe, que ce soit le cas ou non, on sait que certains(es) ne le deviendront jamais et que d'autres semblent nés"marin".

Est-ce que cette question me turlupine tant que ça ?

Non, mais pour répondre à la question : Comment choisir l’équipage du "Océan Phénix"? J’y pense secrètement lors des formations de course au large que je dispense en ayant à l’esprit la  résolution de former moi-même une partie de mon équipage. Puis, parmi les meilleurs éléments, je choisis ceux ou celles qui me suivront dans ces aventures de course au large. C’est ainsi que Sonia, Martin, Pierre, Dave, Philippe et Manon sont devenus d’indispensables équipiers sur la Québec Saint-Malo, à ceux-ci s’ajoutent les équipiers de longue date : Walter, Marc, Michel, Sébastien et finalement René, le médecin du bord, celui qui vient tous nous rassurer advenant des problèmes de santé. Pour en savoir davantage sur l’équipage naviguez sur le www.georgesleblanc.com  . Que l’équipier soit une charmante ou un charmeur, je suis toujours exigeant, ce qui compte avant tout pour moi, c’est que la bonne humeur règne à bord, qu’il n’y ait nul relâchement et que la performance soit au rendez-vous. Il y aura deux femmes à bord du voilier monocoque VOR60 Océan Phénix lors de  la Transat Québec / Saint-Malo 2012.    S.V.P.  ne dites pas aux garçons de l’équipage que la présence des 2 filles à bord a pour but de rehausser le calibre de l’Équipe de Voile Océanique Georges Leblanc. Ha! Ha

ocean-phenix1
L'équipage du Océan Phénix