En suivant mon équipe, vous y découvrirez
la mer, l'aventure et l'aspect humain...

Retour de St-Malo Jour 24

Archives > Nouvelles 2012 > Retour de St-Malo Jour 24

C'EST ÉOLE QUI DÉCIDE

L’approche se fait dans la bruine avec des vents d'est de 20 à 25 nœuds. Nous apercevons enfin l'île d'Entrée et plus loin, les lumières de Cap-aux-Meules se font plus visibles à mesure que l'obscurite s’installe. Encore 6 milles et nous voila sur l'alignement, tous les yeux des équipiers fixent l’entrée du port. Nous devons approcher le quai d’acier pour les gros bateaux dans 25 noeuds de vent, la manoeuvre est délicate. Aussitôt l’Océan Phénix amarré, nous procédons aux formalités des douanes par téléphone avec un agent de Vancouver. Oui, c’est étrange mais c'est OK. Et puis, un monsieur, sa dame et sa fille nous font
profiter de leur beau camion pour aller remplir nos bidons de diesel. ll ne reste plus que nous à contenter et on se rend au Tim Horton pour une petite bouffe vite faite.

Finalement, nous choisissons de partir vers 3hr00 a.m. après un petit repos. Mais voila que le vent au lieu de faiblir monte jusqu'à des rafales de 40 noeuds, je laisse donc dormir mes équipiers car c'est plus sage ainsi. Pour autant, je passe la nuit à vérifier et ajuster les amarres tendues retenant mon voilier. Comme s'il s'agissait de quarts, Patrick, Jacques M. et François m’apportent leur aide afin d’empêcher le voilier de frapper contre le quai. En conclusion, il vente tout autant et nous souhaitons quitter vers les16hr00 ( A suivre)


Georges Leblanc, Skipper.